Blog

Dans le cœur de Porto : la typique Praça da Ribeira

voltar

La ville de Porto, connue comme «la Capitale du Nord», ç'est l'une des plus anciennes du Portugal.

Visiter Porto, c'est se plonger dans le passé et le futur. On peut dire que la magie de la ville de Porto  c’est sa capacité à évoluer, en préservant les traces du passé qui la rendent si spéciale et différente des autres villes. La célèbre Praça da Ribeira est une visite incontournable. Embarquez dans une croisière sur la Praça da Ribeira, l'une des plus typiques du Porto ancien.

 

 

Porto, connu comme la "capitale du Nord", est l'une des plus anciennes villes du Portugal et a toujours joué un rôle essentiel dans l'histoire du pays. Le développement et la modernisation de la ville ne cachent pas les traces du passé, qui sont clairement visibles pour ceux qui se promènent dans les rues étroites du centre historique ou qui observent les anciens monuments.

Nous ne pouvons manquer de souligner, à Porto, la mythique Praça da Ribeira, l'une des plus anciennes de Porto. C'est peut-être la plus demandée de la ville,  en raison de sa valeur historique et pour les paysages attrayants qu'elle offre à ceux qui la visitent. C'est un lieu pittoresque, où la vente de produits typiques et artisanaux se fait toujours au son des enchères populaires. Il y a les épiceries sous les escaliers, les tavernes, les esplanades, l'enchevêtrement des ruelles, les vêtements qui sèchent à côté des vieilles maisons et la musique et la danse des artistes de rue. C'est aussi le Muro dos Bacalhoeiros, une haute promenade le long du fleuve  avec une vue splendide du Douro et de la ville de Gaia sur l'autre rive. Une vieille place touristique, pauvre mais pleine de sentiments, est un lieu plein de vie. Cette agitation a toujours attiré de nombreux touristes, désireux de se mêler aux habitants de ce quartier. La nuit, c'est aussi un endroit animé, offrant des lieux de loisirs pour tous les goûts : des Casas de Fado (endroits où le Fado est chanté), aux petits bars et restaurants typiques où l'on trouve les tripes typiques de Porto, des Pataniscas à la morue et de la célèbre Francesinha.

La meilleure façon de contempler tout cet environnement est de faire une croisière sur le Douro. De nombreuses croisières naviguant sur le Douro ont des départs et des arrivées ici. Que ce soit la Croisière des 6 Ponts, la Croisière Porto-Régua-Porto ou le Porto-Pinhão-Porto, tous les programmes vous permettent de profiter de la Praça da Ribeira sous un angle complètement différent, mais tous sont étonnants.

 

Praça da Ribeira, la porte d'entrée de la ville

À l'époque médiévale, il y avait déjà un marché à Praça da Ribeira, qui vendait les produits qui arrivaient par bateau de toutes parts, aussi bien que le mouvement des commerçants, des marins et des populaires, nationaux ou étrangers. Tout comme aujourd'hui ! Déjà mentionnée dans une charte royale de D. João Ier - datée de 1389 - située au centre névralgique de la vieille ville et au cœur de l'activité commerciale développée autour du fleuve, cette place était, dans le passé, la plus importante porte d'entrée de la ville.

"Ribeira Negra" (1987) est le nom de l'énorme panneau en carreaux (54 mètres de long), du peintre Júlio Resende, qui se trouve près du pont D. Luís I, et qui représente si bien la vie colorée qui s'écoule sur cette place au bord du fleuve. L'artiste s'est vite rendu compte que dans cette région, au bord du Douro, un mode de vie différent s'est développé depuis des temps immémoriaux, notamment dans la relation avec la terre, l'eau et les hommes.

La Praça da Ribeira nous offre également le superbe spectacle d'une ville qui monte en cascade depuis le fleuve. Les maisons ont été construites sur la rive pour rendre possible recevoir ce que les bateaux apportaient : du poisson, du vin et des marchandises. Comme disait le poète Eugénio de Andrade : "Tout le monde sait qu'à Porto, entre Sé et Ribeira, les maisons sont à califourchon les unes sur les autres comme des acrobates dans un cirque".

 

La Praça da Ribeira nous offre le superbe spectacle d'une ville qui monte en cascade depuis le Douro.La Praça da Ribeira nous offre le superbe spectacle d'une ville qui monte en cascade depuis le Douro.

Le quartier de Ribeira n'a pas seulement marqué les gens, mais aussi l'histoire de la ville.  Certaines de ses constructions font la chronologie des principaux événements :

La Muraille Fernandina et le Funiculaire de Guindais

La muraille Fernandina c’est le nom sous lequel la ceinture médiévale des murs de Porto a été connue. Elle s'est terminée au 14ème siècle sous le règne de D. Fernando, dont seules de petites parties ont survécu jusqu'à aujourd'hui.

 

Le Funiculaire dos Guindais offre une vue impressionnante sur la muraille Fernandina, le pont D. Luis I et le fleuve Douro.Le Funiculaire dos Guindais offre une vue impressionnante sur la muraille Fernandina, le pont D. Luis I et le fleuve Douro.

Situé près de l'escarpement abrupt de Guindais, un Funiculaire a été construit dans le cadre des travaux de Porto 2001, capitale européenne de la culture, qui relie les environs de la Praça da Batalha au tablier inférieur du Pont Luis I, et offre une superbe vue panoramique sur le fleuve Douro et ses rives.

 

Pont Luis I

Le splendide Pont D. Luís I, construit en 1886 par Théofile Seyring, assistant de Gustave Eiffel, est un exemple brillant de l'architecture en fer et c’est l'un des 6 ponts qui font la liaison entre Porto et Vila Nova de Gaia.

 

A esplêndida Ponte D. Luís I, é um brilhante exemplar da arquitetura do ferro.A esplêndida Ponte D. Luís I, é um brilhante exemplar da arquitetura do ferro.

 Il relie les villes par deux tabliers : l’inférieur sert à la circulation routière et le supérieur est traversé par le métro de Porto.

 

Mémorial du Pont das Barcas (barques/barges)

Le légendaire Pont das Barcas était un pont sur le Douro qui existait entre les rives de Porto et de Gaia, construit sur des barges. Il est tristement lié à l'un des événements les plus tragiques de l'histoire de la ville : le désastre du Ponte das Barcas. Le 29 mars 1809, des milliers de soldats français, sous le commandement de Soult, envahissent Porto. Dans un climat de grande panique et de peur, de nombreux habitants de la ville se sont précipités vers le pont pour fuir vers l'autre rive. Puis la tragédie a frappé. Certains rapports disent que le pont a été coupé exprès, d'autres disent que le pont est tombé sous le poids des fugitifs. Ce qui est certain, c'est que des milliers de personnes se sont noyées dans les eaux du Douro ce jour-là. La tragédie a été représentée par un bas-relief en bronze du sculpteur Teixeira Lopes. Ce mémorial, réalisé en 1897, est souvent appelé "alminhas da Ponte" (petites âmes du pont) et a été placé sur le mur de Ribeira à l'endroit où le pont s'est retrouvé du côté de Porto. L'architecte Eduardo Souto Moura a également construit deux sculptures symétriques des deux côtés, en souvenir de la catastrophe.

 

Piliers du Pont Pênsil

La fragilité du Pont das Barcas, aggravée par le tragique accident de 1809, et les besoins imposés par le trafic croissant entre les rives de Porto et de Gaia ont poussé à la construction d'un nouveau pont. 

Piliers du pont suspendu éteint, à côté du majestueux pont Luís I.Piliers du pont suspendu éteint, à côté du majestueux pont Luís I.

Le pont de Pênsil fut ouvert à la circulation en 1843, mais il ne resta en service que pendant 44 ans, lorsqu'il fut remplacé par le pont D. Luís I. Les travaux de démolition commencèrent immédiatement, et aujourd'hui il ne reste de ce pont que les deux piliers du côté de Porto et la maison du gardien.

La Fontaine monumentale et le Cube

Selon la tradition, le prince Henri le Navigateur - le grand promoteur des Découvertes portugaises - est né dans cette maison, datant du XIIIe siècle, qui a servi de Douane Royale des, de Maison de la Monnaie et d'auberge pour la famille royale pendant son séjour dans la ville. Il est actuellement le siège des Archives historiques municipales de Porto.

La diversité des monuments sur une même place permet de comprendre l'importance de ce quartier, qui fait partie du noyau du centre historique, élevé à la catégorie du patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1996. Pour rendre justice à ce titre et accueillir ceux qui le visitent, la place Ribeira ouvre, jour et nuit, ses bras à tous les gens qui y se promènent. Profitez d'une magnifique croisière sur le Douro partant de cette place si chargée d'histoire et de traditions, profitez de la vue fantastique et détendez-vous ensuite sur l'une de ses nombreuses esplanades!

 

Postigo do Carvão (Guichet du Charbon)

Entre les quais de Ribeira et d'Estiva, nous trouvons le Postigo do Carvão, la seule entrée survivante de la ceinture murale.

 

Casa do Infante (la Maison de l’Infant)

Selon la tradition, le prince Henri le Navigateur - le grand promoteur des Découvertes portugaises - est né dans cette maison, datant du XIIIe siècle, qui a servi de Douane Royale des, de Maison de la Monnaie et d'auberge pour la famille royale pendant son séjour dans la ville. Il est actuellement le siège des Archives historiques municipales de Porto.

 

La diversité des monuments sur une même place permet de comprendre l'importance de ce quartier, qui fait partie du noyau du centre historique, élevé à la catégorie du patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1996. Pour rendre justice à ce titre et accueillir ceux qui le visitent, la place Ribeira ouvre, jour et nuit, ses bras à tous les gens qui y se promènent. Profitez d'une magnifique croisière sur le Douro partant de cette place si chargée d'histoire et de traditions, profitez de la vue fantastique et détendez-vous ensuite sur l'une de ses nombreuses esplanades!

Aviso! Ao navegar no nosso site estará a consentir a utilização de cookies para uma melhor experiência de utilização.
Conheça as nossas Políticas de Privacidade e Cookies aqui